PARTAGER
Thierno Alassane Sall, ministre de l’Energie...

Désormais ex-coordonnateur communal de l’Apr à Thiès, Thierno Alassane Sall, au cours d’une grande mobilisation hier dans la Cité du rail, a demandé aux populations de voter toutes les listes sauf Bby. Il s’est permis de se moquer de son ancien leader dont il doute des capacités à gérer un pays.

Thierno Alassane Sall n’a pas mâché ses mots à l’endroit du Président Macky Sall, hier soir à Thiès. Le désormais ex-coordonnateur communal de l’Apr à Thiès s’est permis de railler son ancien patron : «Macky ne peut pas fabriquer de cartes d’électeur, comment peut-il gérer un pays ?»
L’ancien ministre de l’Energie, après avoir démissionné de son parti, au cours d’une grande mobilisation de ses partisans dans son quartier Grand Thiès, a demandé à voter toutes les listes sauf celles de Benno bokk yaakaar (Bby). Thierno Alassane Sall a déclaré avoir pris ses responsabilités et que c’est aux militants d’en faire de même. L’ex-ministre de l’Energie a plaidé pour la défaite de Bby dans la commune de Thiès Ouest, parce qu’à ses yeux, «Macky Sall à débloquer de gros moyens pour gagner cette commune. Il a acheté notre centre et celui de Idrissa Seck». «Thiès est la cible principale de Macky», constate Thierno Alassane Sall.

«L’Apr n’est plus une alliance de femmes et d’hommes d’égale dignité…»

L’ex-ministre de l’Energie et du développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall, n’est plus membre de cette dite formation politique. Il a officialisé sa démission hier, au cours d’un face à face avec la presse. Le désormais ex-coordonnateur communal de l’Al­liance pour la république (Apr), revenant sur les raisons de son départ, explique : «Il est loisible à quiconque de constater que ce parti n’est plus une alliance de femmes et d’hommes d’égale dignité mais la propriété d’un seul homme qui décide de tout et ne supporte la moindre critique.»
M. Sall fustige  avec la dernière énergie, la gestion de l’Apr, «une alliance (qui) n’est plus fidèle aux idéaux qui fondent la République et inspirent la démocratie». Parmi ces idéaux malmenées, ce membre fondateur de l’Apr cite l’exemple de la campagne électorale en cours, qui donne à voir, «combien la conscience des électeurs est prise pour une marchandise. Le dé­bauchage inique de candidats inscrits sur les listes concurrentes. Le processus électoral chahuté. L’improvisation semblant être seule aux commandes. Les acquis démocratiques les plus fondamentaux sont remis en cause».
Face à de tels «périls», poursuit Thierno Alassane Sall, «la fidélité à nos valeurs de dignité, d’abnégation et d’honnêteté commande une position claire et sans équivoque contre cette entreprise d’affaiblissement de notre démocratie et de nos institutions. C’est sur le socle de ces valeurs que j’entends ensemble, avec des compatriotes fidèles aux mêmes idéaux, poursuivre mon combat politique dans un cadre d’action approprié. Les initiateurs de ce nouveau cadre d’action vous donnent rendez-vous dans quelques semaines pour en dire plus», conclut l’ancien ministre.
nfniang@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Wade, c’est le passé ! Macky Sall, c’est le présent !
    Les règlements de comptes politiques, on s’en fout !
    L’avenir, c’est l’exploitation des ressources pétrolières
    face aux risques pour l’environnement, le seul compétent :
    C’est Haïdar El Ali pour surveiller les risques encourus par les sénégalais, les pillages et les gaspillages de nos ressources et sa lutte contre la pollution atmosphèrique, la disparition des poissons et la déforestation. Pour toutes ces raisons, il faut voter Haïdar El Ali!
    Voter la liste Naatal Sénégal ! Voter écolo poour le Sénégal !
    L’écologie, c’est là notre avenir et celui de la planète !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here