PARTAGER

Le titre de «Roi des arènes» perdu, Bombardier se projette vers deux combats Mma. En attente de voir le combat-revanche contre Balboa se concrétiser, il espère soulever les derniers obstacles qui mènent à sa confrontation annoncée contre l’Américain Bop Sapp.

A peine qu’il a perdu sa couronne de «Roi des arènes» devant Eumeu Sène, voilà que Bombardier se dit «prêt à accorder une revanche à Rocky Balboa en Mma». C’est son manager et grand-frère Pape Dia qui fait la révélation. Une manière de répondre au souhait de l’athlète vivant en Suisse pour un combat qui, selon lui, est en «gestation».
«Rocky Balboa avait réclamé un combat-revanche après avoir été battu par Bombardier en Suisse. Il avait souhaité le croiser à Dakar pour un combat-revanche. Notre lutteur est partant pour disputer ce combat à Dakar. D’ailleurs, il y a un promoteur qui a affiché sa volonté de l’organiser au Sénégal. Nous allons donc entamer les discussions avec lui dans les jours à venir», a souligné Pape Dia hier au bout du fil.

«Bombardier a les moyens de reconquérir une troisième fois la couronne»
Quid du prochain duel contre l’Américain Bop Sapp qui devait être la seconde sortie en Mma de l’ex-Roi des arènes ? Pape Dia de révéler : «Il n’y avait rien qui est concrétisé par rapport à ce combat. Nous avions entamé les discussions, mais rien n’a été conclu. Nous allons reprendre les négociations dans les jours à venir», a confié le manager du lutteur mbourois.
«Si on arrive à trouver un accord avec le promoteur, ce combat pourrait se tenir avant l’ouverture de la prochaine saison de lutte prévue début octobre. On saura à ce moment-là le lieu où il se tiendra», ajoute celui qui affiche l’espoir de voir son frère reconquérir la couronne de «Roi des arènes» perdue samedi dernier. «En se remettant de cette déconvenue petit à petit, Bombardier va reprendre le travail pour revenir au premier plan. Il a les moyens de reconquérir une troisième fois la couronne de Roi des arènes», indique Pape Dia.

Pour une redéfinition des critères de désignation du Roi des arènes
Justement sous ce chapitre, il dit être partant «pour une redéfinition des critères pour désigner le Roi des arènes» qui fait débat chez les amateurs. «C’est une position de principe, mais ce serait gauche de ma part d’en réclamer l’application de peur de me faire taxer de jaloux par les autres. On dira que je l’ai réclamé parce que mon frère a perdu la couronne. Faut aussi savoir que cette revendication n’a pas été posée sur la table lorsque Tyson, Yekini et Balla Gaye 2 étaient sur le trône», explique Pape Dia non sans louer l’idée d’organiser un tournoi regroupant Eumeu Sène, Bombardier, Balla Gaye et Modou Lô pour désigner le «Roi des arènes».
En 1986, le Cng avait organisé le premier tournoi qui avait vu Manga 2 désigné «Roi des arènes». Par la suite, il avait officieusement perdu sa couronne aux dépens de Tyson, investi «Roi des arènes» en 1999 par la presse sénégalaise. Depuis lors, la couronne est attribuée de cette manière, poussant l’instance en charge de la lutte de dire que «Manga 2 reste à ce jour le seul Roi des arènes reconnu par le Cng».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here