PARTAGER

Le gouvernement, dans un communiqué, rappelle que «lundi 13 février 2017, des éléments de la Brigade des douanes de Saraya, ont effectué une intervention dans la commune de khossanto». Au cours de cette intervention et «à la suite d’une vive altercation entre douaniers et orpailleurs, un coup de feu a été tiré et a atteint mortellement le nommé Yamadou Sagna ». Le gouvernement par la voix de son porte-parole «présente ses condoléances les plus attristées à la famille de la victime, appelle les populations au calme, à la sérénité, et les invite à laisser la justice faire son travail». Il ajoute que «suite à l’arrestation des deux douaniers mis en cause pour les besoins de l’enquête, le Parquet a ouvert une information judiciaire pour faire toute la lumière sur cette affaire et que le gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour que justice soit rendue». Il précise qu’il «regrette vivement ces incidents et condamne les actes de violence qui ont abouti à une mort d’homme». Une mort qui vient épaissir la liste des homicides dont des hommes de tenue sont les artisans et qui cristallise la région de Kédougou comme un épicentre de ce phénomène. bdavid@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here