PARTAGER

Les populations de Kolda sont dans la psychose du coronavirus. Après un cas suspect enregistré mardi dernier, un touriste français qui s’est rendu à Kolda, ça bouge dans tous les sens. L’épidémie du coronavirus fait la Une des discussions, au point que les mesures de prévention sont en ligne de mire.
Les populations du quartier qui abrite l’hôtel où le touriste est placé en quarantaine, semblent plus inquiètes. Un tour dans cette contrée a permis de constater le niveau de la peur chez les habitants d’ici et d’ailleurs. A la gare routière, les voyageurs et autres travailleurs ne minimisent pas la question, mais gardent espoir. Un espoir justifié par le fait que jusque-là, le coronavirus n’est porté que par des populations de couleur blanche.
Les populations sont partagées entre la peur et l’espoir. Et c’est au marché central que commerçants et autres vendeurs insistent sur le respect des mesures d’hygiène et de prévention contre le coronavirus. D’ailleurs le docteur Yaya Baldé, médecin-chef de la Région médicale, a invité les équipes médicales et autres populations à plus de vigilance. Yaya Baldé appelle les populations au calme face à cette situation où la meilleure attitude à adopter est le strict respect des mesures préventives.
Dans certaines écoles et établissements, les administrations et le personnel enseignant s’activent à mettre en place du matériel pour le lavage des mains. Les prélèvements effectués sur le suspect étant envoyés à l’Institut Pasteur à Dakar pour voir si le Français est atteint ou pas du coronavirus, les populations retiennent leur souffle. Et tout le monde attend avec impatience ces résultats prévus dans 48 heures depuis mardi. Dans tous les cas, le système de surveillance communautaire est bien en place et veille à toute éventualité pour signaler à qui de droit un cas douteux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here