PARTAGER

Comme bien souvent les réseaux sociaux sont aux premières loges pour les tristes nouvelles. Une consternation et beaucoup de tristesse, c’est ce qu’ont éprouvé beaucoup d’internautes et d’auditeurs après la nouvelle du décès de Laurent Sadoux. Animateur de la tranche Afrique Midi, Laurent Sadoux, c’était une voix et un style de présentation du journal inoubliable. Dès l’annonce sur la page Facebook de Rfi, la radio mondiale a pu se rendre compte de  l’attachement de nombreux fidèles à la voix d’Afrique Midi. En effet, après la nouvelle du décès de Sadoux, chacun a souhaité exprimer son attachement à sa voix souriante et rugueuse aussi. Plus de 4 000 partages du post annonçant la triste nouvelle et plus de 5 000 commentaires de réactions. Des commentaires qui valent la peine d’être lus tant ils sont émouvants et spontanés. Sur Facebook comme sur Twitter, les réactions sont particulièrement touchantes.
Laurent Sadoux, a succombé à 51 ans à une longue maladie. «Laurent Sadoux, c’était une voix. Cette voix chaude, cette voix grave, cette voix complice qui savait introduire de la proximité et de l’intimité avec les millions d’auditeurs disséminés de par le monde», a rappelé vendredi Rfi, qui a exprimé son «immense tristesse». Cet autodidacte, qui avait quitté l’école à 18 ans, en 1983, pour entrer à Radio France, avait débuté en présentant des éditions de la matinale de Rfi. Il avait ensuite pris les commandes du journal «Afrique Midi» dont il était «l’artiste et l’artisan» depuis plus de quinze ans, souligne un communiqué, qui précise qu’il «racontait l’information comme nul autre».
arsene@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here