PARTAGER
Le nouveau ministre-conseiller du président de la République, Jean Pierre Senghor, a parrainé la remise des prix à Bounkiling.

L’ingénieur agroéconomiste Jean Pierre Senghor, ex-coordonnateur national du Prodac, a été nommé, par arrêté du Premier ministre, Secrétaire exécutif du Conseil national de la sécurité alimentaire. Il remplace à ce poste Ali Mohamed Camara, limogé pour avoir présenté une liste parallèle aux prochaines Législatives. Cette nomination de Senghor intervient plus de 3 mois après qu’il avait été réhabilité par le chef de l’Etat comme ministre-conseiller.

Depuis son départ du Pro­gram­me national des domaines agricoles communautaires (Pro­dac), la courbe de l’ingénieur agroéconomiste Jean Pierre Senghor ne cesse d’être ascendante. Après avoir été nommé le 2 mars dernier ministre-con­seil­ler du président de la Répu­blique, il atterrit au Conseil national de la sécurité alimentaire comme secrétaire exécutif de ladite structure. Jean Pierre Senghor a été en effet nommé à cette nouvelle fonction «par arrêté n° 2017- 1046 du 15 juin 2017» du Premier ministre, an­nonce un communiqué du Cabi­net du ministre auprès du Premier ministre, porte-parole du gouvernent. Jean Pierre Sen­ghor, qui était jusqu’ici ministre-conseiller à la présidence de la République, remplace donc à ce poste Ali Mohamed dit Séga Camara. Ce dernier avait été limogé par le chef de l’Etat pour avoir présenté une liste parallèle pour les élections législatives du 30 juillet avec sa coalition politique dénommée «Soppali».
Jean Pierre Senghor a été coordonnateur du Programme national des domaines agricoles communautaires (Prodac). Un poste qu’il avait quitté le mercredi 4 janvier dernier pour revenir deux mois après aux côtés du chef de l’Etat qui avait ainsi décidé de le réhabiliter.
mdiatta@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here