PARTAGER

Les fortes pluies qui sont tombées, hier mercredi, sur presque toute l’étendue du territoire national n’ont pas fait que des heureux. A Matam, au village de Boyinadji, une élève de Cm1 du nom de Kadia Niang, âgée environ de 10 ans, est décédée, son amie gravement blessée est admise aux urgences à l’hôpital de Ourossogui. Les potaches sont victimes de l’effondrement d’un mur.

L’hivernage s’installe dans le pays avec son lot de désolations. Au village de Boyinadji, dans la commune de Nabadji Civol, situé à quelques trois kilomètres de Ourossogui, une élève de Cm1 dont le père est un professeur de français au collège d’enseignement moyen de la localité est décédée après les fortes pluies d’hier (43mm) dans le département de Matam, selon les services de la Météorologie.
Les deux filles, qui voulaient éviter les flaques d’eau de pluies longeaient le mur de clôture du domicile du grand-père maternel de la victime, malheureusement, celui-ci fragilisé par l’humidité, s’est affaissé sur elles. Achemi­nées à l’hôpital, la fille du professeur a succombé, son amie serait dans un état critique.
Après cette tragédie, Boyinadji est plongé dans la tristesse et la consternation.
La petite Kadia dont le corps se trouvait à la morgue de Ouros­sogui pour les besoins de l’autopsie devrait être enterrée au­jourd’­hui vers 11 heures à Boyi­na­dji après constat du résultat par la gendarmerie et l’autorisation du procureur près du Tribunal de grande instance de Matam.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here