PARTAGER

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a procédé hier à l’installation du Conseil d’administration (Ca) de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs). Composé de près d’une vingtaine de membres, ce Ca s’assigne comme mission d’aider l’Uvs à aller de l’avant et démultiplier ses performances.

Créée en 2013, l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) comptait 2 000 étudiants. Aujourd’hui, il y a plus de 22 mille personnes qui bénéficient de ses offres de formation, devenant du coup la deuxième université du Sénégal en termes d’effectif après l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Le rêve étant devenu réalité, il était donc important, aux yeux du coordonnateur de l’Uvs, Moussa Lô, de se doter d’un Conseil d’administration pour permettre à cette université, âgée seulement de 5 ans, d’être plus performante.
Installé hier par Mary Teuw Niane, ce Ca est composé de plusieurs membres venant de différents secteurs. Il s’agit du président de l’Association des maires du Sénégal, de présidents de Conseils départementaux, du Pdg de l’Ism, du président d’Optique du numérique, de différents personnalités provenant des ministères de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, des Télécommu­nica­tions, de la Gouvernance locale, de l’Economie, du personnel enseignant, des étudiants… Et ces administrateurs (membres du Ca) ont, selon le ministre Mary Teuw Niane, un rôle important dans le sens où ce sont eux qui sont chargés d’adopter le plan stratégique de l’Uvs, de tracer la feuille de route du coordonnateur, de faire la reddition des comptes, de voter le budget et de l’aider à la mise en œuvre de ses orientations… En fin de compte, «ce sont ces acteurs qui vont aider l’Uvs à trouver des ressources supplémentaires pour assurer sa mission et en même temps lui trouver des relations, nationales ou internationales. Etre membre d’un Ca, c’est aussi être un facilitateur», explique-t-il
Membre de ce Ca, Amadou Diaw, patron de l’Ism, affiche tout son engagement à accompagner l’Uvs. «Notre mission est d’accompagner cette université ouverte par son mode de fonctionnement et démultiplier son impact. Au nom des membres du Ca, je puis vous dire notre engagement de poursuivre la voie déjà tracée», a-t-il dit. De même, Pr Awa Niang Fall de l’Ucad, conseillère technique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche et membre du Conseil d’administration, a affiché sa volonté de pousser encore plus haut l’Uvs. «En tant que membre du Ca, notre mission va être de pousser l’Uvs à appuyer la politique de l’innovation, la politique d’enseignement, faire de l’Uvs une université à part entière», a-t-elle indiqué. Mary Teuw Niane se réjouit pour sa part de savoir qu’à présent l’Uvs va disposer d’une instance d’impulsion de ses orientations stratégiques pour son développement et des leviers institutionnels pour répondre aux attentes placées en elle. Le décret qui fixe la place de chacun au sein de ce Ca est en cours de signature.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here