PARTAGER

Diego Maradona a présenté des excuses à la Fifa et à son président ce jeudi, via un message posté sur les réseaux sociaux. Dans son émission, il avait déclaré que la Colombie avait été victime «d’un vol monumental» face à l’Angleterre.

Et si la vraie star du Mondial 2018, c’était Maradona. Il ne se passe pas un jour sans que l’ancien numéro 10 Argentin ne fasse parler de lui. Ce jeudi, Maradona a fait machine arrière après avoir provoqué une nouvelle polémique. Après de l’élimination de la Colombie par l’Angleterre (1-1, 4-3 t.a.b.), El Pibe de Oro avait déclaré dans son émission, De la Mano del Diez, diffusée à la télévision vénézuélienne : «L’arbitre, qui est Américain, doit connaître les règles du baseball, mais pas celles du football. La Colombie a souffert d’un vol monumental et nous devons présenter des excuses aux Colombiens. Gianni Infantino (le président de la Fifa) avait dit que les voleurs et la corruption allaient partir au sein de la Fifa. Mais dans ce match, nous avons vu tout le contraire. La Fifa est encore vieille et truquée.»

La Fifa recadre Maradona
Le truculent Argentin, qui a été recadré par la Fédération internationale, a posté un message sur les réseaux sociaux où il présente des excuses. «Pris par l’excitation de soutenir la Colombie l’autre jour, j’ai dit des choses et, je l’admets, certaines d’entre elles sont inacceptables. Mes excuses à la Fifa et à son président : même si j’ai parfois des opinions contraires à certaines décisions arbitrales, j’ai un respect absolu pour le travail -pas facile- que font l’institution et les arbitres.» Affaire classée ? Sans doute jusqu’à la prochaine polémique déclenchée par Ma­radona.
lequipe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here