PARTAGER

Désormais, si Serigne Mountakha Mbacké a des choses à dire à la famille de Cheikh Béthio Thiou­ne, il va s’adresser à Serigne Cheikh Saliou Mbacké. C’est ce qu’a fait savoir le khalife général des Mourides qui déplore le non-respect de ses recommandations par Sokhna Aïda Diallo. Cette dernière est accusée de continuer de poser des actes contraires au Mouridisme. Les propos de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké ont été rapportés par un de ses porte-parole dans une vidéo.

Le khalife général des Mouri­des a décidé de ne plus s’adresser à Sokhna Aïda Diallo. Dans une vidéo, un porte-parole du khalife a rapporté les propos tenus par Serigne Mountakha Mbacké, demandant aux talibés de se conformer aux recommandations de l’islam et du Mouri­disme. Le porte-parole rappelle que le guide des Mourides a rencontré Sokhna Aïda Diallo à deux reprises (Ndiarème et Touba) pour lui demander de se conformer à la religion. Selon lui, Serigne Mountakha Mbacké a constaté que la veuve de Cheikh Bethio Thioune n’a pas respecté lesdites recommandations.
Expliquant les raisons de cette dernière sortie, le porte-parole du khalife des Mourides souligne que les agissements de la dame ont provoqué la colère de certains disciples. Et en responsable de cette confrérie, le khalife se doit d’intervenir pour éviter des actes déplorables et d’appeler au calme les talibés qui se sont sentis offensés. Tout en rappelant qu’il ne peut cautionner des actes contraires à l’islam et au Mouridisme, le khalife a demandé à Sokhna Aïda Diallo et à tous les disciples de Cheikh Béthio de se référer à Serigne Cheikh Saliou Mbacké. Etant le responsable de ce dernier, il soutient que ce qu’il aura à dire il le lui dira. Il invite ainsi Sokhna Aïda Diallo et Cie en à faire autant.
En octobre dernier, Sokhna Aïda Diallo avait mis en colère le khalife général des Mourides qui, dans une vidéo, avait condamné le comportement de la dame jugé contraire à la religion musulmane. A la suite de cette sortie, elle avait demandé pardon à Serigne Mountakha Mbacké tout en promettant de se conformer à ses recommandations. Dans une vidéo, la veuve de Cheikh Béthio avait dit : «Nous lui présentons nos sincères regrets pour tous les actes posés qui sont en déphasage avec les enseignements de Cheikhoul Khadim.» Elle avait fait savoir également qu’ils n’ont nullement eu «l’intention de nuire à la Oumah islamique encore moins la communauté mouride et les enseignements de Serigne Touba en particulier».
Dans la même veine, celle qui est surnommée «Dieuwrigne Universelle» avait invité, via son porte-parole, les disciples à suivre à la lettre les recommandations et interdits du khalife général des Mourides et à «s’abstenir de tout commentaire sur les réseaux sociaux». Un pardon que lui avait accordé le guide suprême de Touba, qui ne pouvait pas ignorer ce repenti public. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké avait expliqué : «Quelle que soit la gravité d’une faute commise, un pardon peut être accordé au fauteur. Nous acceptons volontiers les excuses de Sokhna Aïda Saliou Diallo, tout en espérant qu’elles sont sincères. Et qu’elle tachera à respecter la Charia et les enseignements de Serigne Touba.» Seulement ces derniers temps, il a été constaté que la dame est revenue au-devant de la scène avec des vidéos sur la toile dans lesquelles elle apparaît esquissant des pas de danse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here