PARTAGER

Sans surprise, Moussa Sy a rejoint le camp présidentiel. Le maire des Parcelles Assainies, ex-allié de Khalifa Sall, estime que le Pse «a profondément changé le quotidien des Sénégalais».

Moussa Sy ramait vers le pouvoir. Ce n’était plus un secret après son divorce avec Taxawu Dakar. Depuis hier, le maire des Parcelles Assainies a acté son entrée dans la mouvance présidentielle en investissant Macky Sall comme son candidat à la Présidentielle de 2019. Pour ne pas donner l’impression d’avoir dicté cette décision au sein de son mouvement Appel national pour la citoyenneté (Anc/Wooté deug), l’ex-allié de Khalifa Sall s’est présenté comme le porte-parole dudit mouvement.
Devant une centaine de partisans à la mairie des Parcelles Assainies, M. Sy s’est montré élogieux par rapport au bilan du Président Macky Sall. «Le Pse a profondément changé le quotidien des Sénégalais. Le Pudc est très important. La Couverture maladie universelle est une réalité et de nombreux Sénégalais y bénéficient, particulièrement les populations vulnérables. Nous, les maires, mesurons l’impact de ces programmes sur nos administrés», développe Moussa Sy.

«Ce que Macky a fait, aucun Président ne l’a fait depuis les indépendances»
Selon lui, entre 2016 et aujourd’hui, d’importants projets ont été réalisés par le gouvernement, même si, rappelle-t-il, il faisait partie lui-même de «cette opposition la plus virulente, la plus hostile» au régime en place. «On n’était pas avec Macky Sall lors de ce septennat, mais l’honnêteté nous force à reconnaître que beaucoup de choses ont été réalisées. Nous ne sommes ni des nihilistes ni des aveugles, ni des sourds… On ne peut pas être dans ce pays et dire que rien ne marche, ce n’est pas vrai. Ce que Macky Sall a fait dans ce pays, aucun Président ne l’a fait depuis les indépendances», dit-il.
Aux Parcelles Assainies, souligne l’édile élu en 2014 sous la bannière de la coalition Taxawu Dakar, «diverses réalisations sont en cours pour un montant total de 13 milliards 468 millions 548 mille francs Cfa». D’après lui, il s’agit du stade municipal pour un coût estimé à 1 milliard 400 millions, du pavage des rues dont «4 km linéaires ont été déjà réalisés sur une perspective de 16 km dans le cadre du Programme de modernisation des villes (Promovilles)».
Moussa Sy a fait savoir que 150 salles de classe et un lycée pour un coût d’1 milliard 468 millions 548 mille 726 francs ont été réalisés par le régime en place. «En projets à court terme, la construction du Building administratif pour un coût de 500 millions, un hôpital de niveau 2 pour un coût de 8 milliards dont 2 prévus en 2019 pour le démarrage, les travaux d’assainissement pour un coût de 800 millions et le Programme d’appui aux communes du Sénégal (Pacasen) pour un montant d’1 milliard 300 millions», se félicite le maire des Parcelles Assainies. Ce choix d’investir Macky Sall sera confirmé à l’occasion du congrès de mise en place des instances de l’Anc prévu le 9, 10 et 11 novembre prochains.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here