PARTAGER

Fêtant la large victoire de la coalition «Benno bokk yaakaar» (Bby) dans la commune de Ngoundiane, les responsables politiques de ladite localité en ont profité pour étaler les doléances des populations.

La construction d’un forage pour l’alimentation en eau des villages, l’érection d’un poste de santé et la promotion de leur fils dans les instances de décisions. Telles sont les doléances des populations de Ngoundiane, après avoir donné une large victoire à la coalition présidentielle aux élections législatives du 30 juillet 2017. Elles l’ont exprimé en marge d’une cérémonie organisée par les responsables politiques de ladite localité pour fêter leur victoire.
Selon le responsable politique apériste, Assane Sène, «si les populations de Ngoundiane se sont mobilisées pour donner une victoire éclatante au Président Macky Sall, autour de leurs leaders politiques, notamment le maire Mbaye Ndione, et de tous les autres responsables, c’est parce qu’elles ont des doléances». Il cite : «Actuellement, au niveau du village de Ndiack, les populations sont confrontées à des problèmes sérieux d’eau. Les autorités municipales sont en train de tout faire pour réaliser les conditions qui permettent aux populations d’avoir accès au liquide précieux mais il faut un soutien important de l’Etat.»
Pour cela, le  Conseiller technique du ministre des forces Armées, Assane Sène, demande à l’Etat d’aider les populations de Ngoundiane, à travers le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) pour qu’elles puissent bénéficier d’un forage. L’autre doléance, formulée par les populations, c’est l’érection d’un poste de santé dans la commune. «Ngoundiane est une localité composée de 15 villages. Mais malheureusement, elle dispose de structures sanitaires qui ne sont pas en mesure de prendre en charge la demande. La commune mérite aujourd’hui, compte tenu de ses moyens financiers, de sa position géographique, d’avoir un poste de santé.» Entres autres doléances, «la construction d’une tribune digne de ce nom pour le stade municipal et la mise en place de projecteurs. Ce pour faire émerger Ngoundiane sur le plan sportif».
Le responsable politique a également dénoncé l’absence d’un fils de la localité dans les grandes instances de décisions au niveau national. «Depuis l’accession du président de la République à la magistrature suprême en 2012, Ngoundiane n’a jamais tourné le dos au régime. C’est une localité qui a toujours voté Bby donc elle mérite que ses fils soient promus à des postes de responsabilité importants. Ngoun­diane n’a jamais eu de député, encore moins de ministre.» Pour dire, selon Assane Sène, «nous attendons le retour de l’ascenseur».
Au-delà, le responsable apériste a félicité l’ensemble des leaders de la coalition Bby qui ont travaillé à réunir les conditions d’une majorité à l’Assemblée nationale pour le président de la République Macky Sall. Et remercié aussi toute la population de Ngoundiane «qui n’a ménagé aucun effort pour voter massivement pour le président de la République Macky Sall afin de lui donner une majorité à l’Assemblée nationale pour gouverner notre pays dans la stabilité et la tranquillité».

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here