PARTAGER

Le 3 janvier dernier, un joueur du club saoudien d’Al Nojoom a suscité la polémique avec un «dab» en plein match sur le banc des remplaçants.

Un joueur du club saoudien Al Nojoom risque une peine d’emprisonnement pour avoir fait un «dab» sur le banc des remplaçants lors d’un match de football qui opposait son club à celui d’Al Wahda.
Rappelons que le «dab» est un mouvement où le danseur place son visage dans le pli du coude, tout en pointant le ciel dans la direction opposée avec les deux bras parallèles.
En Arabie saoudite, célébrer un but avec un «dab» pour un footballeur n’est vraiment pas une bonne idée, puisque le geste est interdit et considéré comme lié à la consommation de drogue, selon les autorités. En juillet, un chanteur a notamment été arrêté pour avoir réalisé le même geste en plein concert.
Pour le moment, on ne sait pas si le joueur sera poursuivi ou non par les autorités saoudiennes. Le «dab» a été inventé par le joueur de basket Dee Brown en 1991. En Europe, il est popularisé par des footballeurs tels que Romelu Lukaku, Jordon Ibe, Nathaniel Clyne ou Paul Pogba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here