PARTAGER

Le Président Macky Sall a demandé hier en Conseil des ministres, au «gouvernement, en relation avec tous les sportifs, les acteurs de la lutte notamment, de réfléchir sur le meilleur mécanisme de gestion pour assurer l’entretien et la pérennité» de l’Arène nationale, rapporte un communiqué signé du Secrétaire général du gouvernement, porte-parole. Mais également, selon toujours le communiqué, «autour de l’entretien durable et la gestion de la nouvelle infrastructure sportive et socio-culturelle». Don de la République populaire de Chine pour un montant de 32 milliards de F Cfa, le chef de l’Etat s’est félicité de la réception des clefs des mains du Président Xi Jinping, dimanche dernier. Soulignant que «cette infrastructure d’envergure contribue au renforcement des équipements urbains dans les départements de Pikine et Guédiawaye, au développement global du sport au Sénégal et à l’épanouissement de la jeunesse».
Ainsi, le président de la République, ajoute la source, «remercie la partie chinoise, félicite le ministre des Sports, le Cng et l’ensemble des lutteurs et amateurs pour la mobilisation collective et solidaire lors de la réalisation de cet ouvrage et la bonne organisation de la cérémonie de remise des clefs de ce “bijou architectural”, emblématique de l’étroitesse et l’exemplarité de la coopération sino-sénégalaise et qui constitue une référence, par sa spécificité, en Afrique et dans le monde».
Enfin, «le chef de l’Etat demande au gouvernement de préparer, avec la mobilisation de toutes les populations et amateurs de lutte, l’inauguration de l’Arène nationale avant octobre 2018».
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here