PARTAGER

Les champions du monde argentins de 1978 et 1986 n’ont pas ménagé la sélection argentine, humiliée jeudi par la Croatie (0-3), critiquant notamment l’erreur du gardien et le faible rendement de Messi.

Depuis son humiliation face à la Croatie jeudi (0-3), la sélection argentine reçoit un flot de critiques ahurissant. Après la presse, ce sont les grands anciens, champions du monde de 1978 et 1986, qui ont pris le relais. L’ancien gardien Ubaldo Fillol a ainsi stigmatisé son homologue de 2018, Willy Caballero, qui a offert le premier but à la Croatie sur un dégagement hasardeux. «Malheureu­sement, Caballero a pris un risque inutile qui a coûté un but à l’Argentine. Depuis un certain temps, l’idée s’installe que le gardien doit bien jouer avec les pieds», s’agace le champion du monde 1978 sur son compte Twitter. «C’est une erreur : le gardien, avant tout, est là pour arrêter le ballon. Le reste, ce sont des accessoires du poste», insiste-t-il. «Sélection argentine : chronique d’une mort annoncée», a écrit l’ancien milieu de terrain Osvaldo Ardiles qui accuse l’Association du football argentin (Afa). «De champion du monde à la pire sélection de l’histoire argentine. Par où commencer ? Par en-haut : l’Afa. De ridicule en ridicule.» Le sélectionneur Jorge Sampaoli ? «Imprésentable», «Il a terminé en insultant des joueurs croates. Il est arrogant, ignorant. Même avec le meilleur joueur du monde, il n’a pas été capable de bâtir une équipe compétitive», a conclu Ardiles.

Bertoni critique Messi
Pour Ardiles, Lionel Messi est «un génie incomparable» qui a longtemps masqué le «déclin argentin». Pour Daniel Bertoni, champion du monde 1978, «l’équipe ne fait rien pour Messi, mais lui n’a rien apporté à l’équipe» lors du match contre la Croatie. Le plus célèbre des champions du monde, Diego Maradona, a assisté au match, encouragé la sélection depuis son balcon Vip. Euphorique en début de match, brandissant le maillot de Messi, l’embrassant, il a terminé le match les larmes aux yeux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here