PARTAGER

Lors de la victoire de l’Argentine contre le Chili (1-0), Lionel Messi s’est rendu coupable d’insultes envers les arbitres brésiliens du match, notamment un juge de touche («Va te faire foutre ! Putain de ta mère», lorsqu’il n’a pas signalé une faute sur lui). La Fifa a ouvert une enquête disciplinaire à son encontre et lui a infligé une suspension de quatre matchs (et 9 000 euros d’amende).
La star argentine sera donc absente dès ce mardi (hier), pour la rencontre en Bolivie. Dévasté, selon ses proches, il manquera ensuite l’Uruguay, le Venezuela et le Pérou. En attendant, c’est Angel Correa qui devrait le remplacer contre les Boliviens.

La Fédé argentine
fait appel
Mais Leo Messi a encore un mince espoir de revenir plus tôt que prévu en sélection. En effet, la Fédération argentine de football a décidé de faire appel de la décision de la Fifa concernant son capitaine. C’est le secrétaire de l’Equipe nationale, Jorge Miadosqui, qui a fait part de cette décision : «La Fédération va faire appel comme il se doit. On se sent impuissants, surpris. Je suis en colère. Messi est triste, comme nous. Il aurait pu jouer, il a voyagé pour jouer, il aurait dû jouer.» Pas sûr toutefois que cela suffise à lever la suspension.
Avec Lequipe.fr