PARTAGER

Au Sénégal, on sait se trouver des armes de distraction massive. Le bruit des insultes à peine éteint sur les réseaux sociaux, que l’on a déterré les antilopes du ministre de l’Environ­nement. Alors que l’on épiloguait sur la mort de certains, que l’on nous jette à la figure des rapports de l’Ige, lourds de révélations sur la mauvaise gestion des deniers publics. Tout cela, bien à propos pour nous détourner de l’essentiel, à savoir comment freiner et reverser le cours du Covid-19 chez nous et penser au développement de notre pays…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here