PARTAGER

Après l’arrestation et l’emprisonnement de Guy Marius Sagna et Cie, le Front de résistance nationale (Frn) dénonce «les répressions contre les manifestations, l’arbitraire, l’injustice et les obstacles à la libre expression». Dans un communiqué, la commission sociale de cette plateforme de l’opposition, qui s’est réunie mercredi au siège de Bokk gis gis, engage les leaders et les populations à soutenir la manifestation du 13 décembre à la Place de la Nation contre «la vie chère, l’injustice, la corruption». Cette commission sociale, dirigée les professeurs Bouba Diop et Malick Ndiaye, invite les leaders à «redoubler d’ardeur pour l’unité des forces démocratiques, républicaines et progressistes», mais aussi à «intensifier les campagnes d’information auprès des populations sur la situation réelle du pays et les objectifs du front».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here