PARTAGER

Taxawu Senegaal «condamne avec fermeté» l’arrestation de membres de mouvements citoyens et de partis politiques qui manifestaient «pacifiquement» contre la hausse «injustifiée» du prix de l’électricité. Dans un communiqué, Khalifa Sall et ses camarades constatent une «violation des droits les plus élémentaires du citoyen et exigent la libération immédiate et sans condition de tous les détenus à qui ils tiennent à manifester leur soutien résolu». A son tour, face à cette hausse du prix de l’électricité qui est entrée en vigueur hier, Taxawu Senegaal invite l’opposition, les forces sociales et les mouvements citoyens à «poursuivre sans relâche et sans concession le combat contre l’autoritarisme du régime en place et pour la préservation de l’Etat de droit».
Guy Marius Sagna de Frapp/France dégage, Babacar Diop de Fds et d’autres membres de Aar li ñu bokk ont été interpellés vendredi. Les activistes avaient bravé l’interdiction du préfet et surpris les forces de sécurité en se retrouvant devant les grilles du Palais présidentiel.

hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here