PARTAGER

Le maire de Grand-Yoff juge «anormale» l’arrestation de plus d’une dizaine de femmes pro-Khalifa Sall lundi dernier. Ces dernières, libérées quelques heures plus tard, manifestaient sur le Boulevard de la République pour exiger la libération du maire Khalifa Sall. «Je pense que cela n’honore pas la démocratie que des femmes soient arrêtées et tabassées. C’est vraiment une tache noire pour notre démocratie. Ce pays n’appartient à personne», a réagi Pape Madiop Diop, en marge d’une conférence animée par l’artiste Ramatoulaye Clémentine Sarr, plus connue sous le nom de Guigui. M. Diop constate qu’«il y a une rupture de dialogue politique que les Législatives de juillet prochain vont rétablir» car, espère-t-il, «l’opposition va gagner les élections et le Président Macky Sall sera obligé de discuter avec elle».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here