PARTAGER

Il faut se méfier de la toile. «Big Brother» surveille désormais internet. Amy Collé Dieng, qui aurait tenu des propos discourtois à l’endroit du chef de l’Etat dans un enregistrement audio devenu viral sur le net, a été arrêtée hier par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) à Grand Dakar après une filature de quelques heures. Les autorités judiciaires risquent de coller à la chanteuse l’Article 80 qui sanctionne le délit d’offense au chef de l’Etat. C’est la dernière personne à être arrêtée à cause de ses publications sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here