PARTAGER

Ousmane Sonko était annoncé à Saint-Louis samedi dernier. Le leader de Pastef y était, mais n’a pu tenir son meeting le même jour à la Place Pointe à Pitre. La rencontre a, en effet, été dispersée par le Commissaire central de Saint-Louis, appuyé par un dispositif impressionnant de la police, a appris Le Quotidien. Il semblerait que l’arrêté préfectoral avait indiqué que le meeting devait se tenir de 16h à 19h. Mais Ousmane Sonko et ses camarades n’auraient pas respecté l’horaire indiqué. «Pourtant, la tribune, la sonorisation et des centaines de chaises étaient déjà installées. Seulement, le leader de Pastef, arrivé à Saint-Louis à 19h, presque l’heure de la fin de son meeting, n’attendait que le signal du chargé de l’organisation pour s’adresser à ses militants à la Place Pointe à Pitre, située entre les quartiers de Guet-Ndar et Ndar-Toute, à quelques encablures de la mer», rapportent des témoins. Mais le Commissaire central Bécaye Diarra, connu pour sa rigueur, ne lui a pas donné le temps et a ordonné la dispersion. Le candidat arrivé 3ème à l’issue de la Présidentielle du 24 février dernier a cependant organisé des conférences et visites de proximité à travers la ville et ses environs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here