PARTAGER
Dame Diop, ministre de la l’Emploi et de la formation professionnelle

En partenariat avec la Délégation à l’entreprenariat rapide pour les femmes et les jeunes (Der/Fj), Dame Diop, ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, a promis d’accompagner les exposantes au Salon international de l’artisanat de Dakar (Siad).

Il ne s’agira pas pour les exposantes au Salon international de l’artisanat de Dakar (Siad) en cours jusqu’au 10 mars d’exposer et d’attendre une prochaine fois. Elles vont être accompagnées par le ministère de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, en collaboration avec la Der, pour une meilleure conduite de leurs affaires. Le ministre Dame Diop l’a fait savoir dimanche à l’occasion de la célébration de la journée du 8 mars au Siad par les femmes du ministère. «Le salon nous a permis de découvrir des talents hommes comme femmes (…). Avec la Der, les techniciens du ministre vont faire une tournée dans tous les stands dès demain (hier) pour identifier des artisans, particulièrement des artisanes pour identifier leurs besoins en financement, en accompagnement pour que le salon ait une suite», a-t-il dit au terme de la visite des stands. «L’objectif, c’est de créer des champions artisanaux chez nous parce que c’est ça le préalable à une industrialisation qui constitue une des initiatives du président de la République», a-t-il noté. Le ministre s’est dit d‘autant plus réconforté que le Président Macky Sall a déjà tracé la voie. «A l’ouverture de ce salon, le Président avait beaucoup insisté sur le rôle des artisanes dans le développement économique du Sénégal (…). Il a donné des instructions, séance tenante, à la Der d’allouer 3 milliards de francs au financement de l’artisanat. Les femmes étant plus nombreuses, probablement la plus grande partie de ce financement ira vers elles», a-t-il dit. M. Diop était au Siad pour les besoins de la célébration de la journée du 8 mars par la Cellule genre du ministère. «Nous avons voulu donner une autre facette au 8 mars. Ce n’est pas pour nous un moment de faire la fête, mais plutôt un moment de réflexion pour trouver des solutions aux problèmes qu’ont les femmes dans le domaine de l’artisanat», a relevé Salla Sall Diallo, coordonnatrice Cellule genre du ministère. Le thème du panel était «Artisanat : facteur de création d’emplois pour les femmes».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here