PARTAGER

Assemblee bi ñu bëgg fait le bilan «sans complaisance» de sa participation aux Législatives. La coalition qui avait pour tête de liste Mohamed Sall Sao admet que ses résultats «ne sont pas satisfaisants». «Ils sont même très faibles au regard de l’ambition légitime, avouée ou inavouée, que nous avons pu avoir, en particulier, d’obtenir un, voire quelques sièges dans la future Assemblée», constatent Cheikh Tidiane Dièye et Cie qui ont recueilli un total de 2 977 voix. La coalition note que ce cumul fait tout de même sa «fierté» parce qu’obtenue par «conviction». «Pour nous, cela vaut autant, sinon plus que des milliers de voix récoltées, «achetées», ou collectées grâce à des billets de banque, des emplois ou des faveurs donnés ou promis», lit-on dans une déclaration. Tout en dénonçant les conditions dans lesquelles les élections ont été organisées, la coalition se dit convaincue d’avoir promu «un très bon projet», celui de «la refondation de l’Etat et de ses institutions, ainsi que des modes et pratiques de gouvernance politique, économique, sociale et culturelle» entre autres.

mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here