PARTAGER

A l’Assemblée nationale, le ministre de l’Intérieur dont le budget a connu une hausse de plus de 2 milliards F Cfa est revenu sur l’affaire Enda-lead Afrique francophone et la construction de nouveaux commissariats de police.

C’était le temps des règlements de comptes et des éclairages, après dix jours mouvementés. Face aux députés hier, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique est revenu sur le retrait de l’agrément de l’organisation Enda-lead Afrique francophone, partenaire du mouvement Y’en a marre. D’emblée, il a précisé qu’Enda-lead n’est pas une Ong, mais une association étrangère de droit sénégalais qui dispose de la même autorisation que près de 19 mille autres associations. Il poursuit que leur mode de financement est régi par le Code des obligations civiles et commerciales. «Nous avons 574 Ong. Il y a à peu près 124 Ong qui respectent les agréments, les demandes d’investissement et les contrôles, les autres ne respectent pas tout ça. Nous avons à peu près 63 Ong qui ne sont pas répertoriées au ministère de l’Intérieur et qui fonctionnent dans le pays. Et nous avons besoin de mettre de l’ordre dans tout ça. Lead Africa a eu à participer dans des financements qu’elle ne devait pas faire», s’est défendu Aly Ngouille Ndiaye. Interpellé par les parlementaires sur le besoin sur l’ensemble du territoire de l’ouverture de commissariats de police et la construction de bâtiments administratifs, le ministre a indiqué qu’il y travaille. L’objectif pour l’exercice 2019, dit-il, demeure le démarrage effectif d’un vaste programme triennal de construction de services stratégiques. Il est prévu le renforcement en matériels des sapeurs-pompiers, mais aussi la sécurité sera renforcée partout au Sénégal.
Le budget du ministère de l’Intérieur est arrêté à la somme de 125 milliards 118 millions 917 mille 622 francs Cfa pour l’année 2019 contre 122 milliards 785 millions 731 mille 360 francs Cfa en 2018, soit une hausse de 2 milliards 333 millions 186 mille 262 francs Cfa en valeur absolue et 1,9% en valeur relative. Il a été voté par les députés ce mardi.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here