PARTAGER

Sans surprise et avec une écrasante majorité, Guillaume Kigbafori Soro a été réélu lundi 9 janvier pour un second mandat à la tête de l’Assemblée nationale ivoirienne, quelques heures après la démission du gouvernement et du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan.
Guillaume Soro, ancien Pre­mier ministre et ex-dirigeant de l’ancienne rébellion des For­ces nouvelles, a obtenu 230 voix sur 252 bulletins de vote, soit plus de 95% des suffrages exprimés.
Il faisait face à la candidature de Evariste Méambly, député de Facobly issu du Pdci (parti membre de la coalition au pouvoir, Rhdp), mais élu sous l’étiquette indépendante. Ce dernier a obtenu 12 voix. Sur 252 votes – l’Assemblée compte 255 députés -, dix ont été déclarés nuls.

Ouattara ce matin à l’Assemblée
Quelques minutes après son élection, Guillaume Soro s’est félicité de son score, adressant sa «gratitude» au chef de l’Etat et ses «remerciements à Henri Konan Bédié».
Guillaume Soro a également con­firmé que Alassane Ouattara s’adresserait au Parlement mardi matin à 10 heures. Selon les in­for­mations de Jeune Afrique, le chef de l’Etat devrait nommer son vice-président lors de cette déclaration solennelle aux députés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here