PARTAGER

«A ce jour, nous avons exporté 110 mille tonnes en direction de 11 pays. Il y a la Chine, l’Angleterre, l’Allemagne, la Hollande, l’Ukraine, les Philippines, la Sierra-Leone, la Mauritanie, etc. Cela veut dire que le Sénégal occupe une place de choix dans le marché international de l’arachide. Ces exportations ont permis d’injecter dans le monde rural 23 milliards de francs et les opérations continuent. Par conséquent, le secteur d’export se porte bien. En ce qui concerne les huiliers, la collecte est à 238 mille tonnes contre 133 mille tonnes à la même période de l’année. Notre ambition est de tout mettre en œuvre pour que le Sénégal s’approvisionne correctement à partir de notre arachide. La collecte globale des huiliers et des exportateurs à ce jour a permis de mettre à la disposition du monde rural plus de 78 milliards de francs Cfa. Si on ajoute la collecte à partir de la séance, cela nous donne 108 milliards de francs Cfa, soit l’équivalent de 478 mille tonnes d’arachide collectées.»

Amadou Bâ sur l’Eurobond
«Il n’y a pas de combines dans les opérations internationales»
«L’Etat du Sénégal vient de lever environ 2,2 milliards de dollars (environ 1200 milliards de francs Cfa) sur les marchés financiers internationaux. Cette somme ne va être remboursée que dans 30 ans. C’est extrêmement important. Nous avons pris six banques. Les trois étaient avec nous avant l’arrivée du Président Macky Sall. Nous y avons rajouté trois nouvelles banques de rang mondial. Les six banques sont : la Société générale, la City Bank, la Bnp, Standard Chartered, Deutsche Bank et Natixis. Nous avons payé 0,01%. Chaque banque a eu 100 000 euros (65,5 millions de francs Cfa) et 100 000 dollars (environ 50 millions de francs Cfa). Soit 600 000 euros pour la tranche de 1 milliard d’euros et 600 000 dollars pour la tranche de 1 milliard de dollars. Les opérations internationales ne peuvent se faire par des combines ni des combinaisons. Le dire, c’est soi méconnaître -ce qui est pardonnable-, sinon c’est faire preuve de mauvaise foi.»
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here