PARTAGER

La directrice du Commerce extérieur a effectué sa rentrée politique, samedi. Assome Aminata Diatta s’engage pour la réélection de Macky Sall en février prochain. «Je reste persuadée qu’il n’y a pas de raisons valables qui puissent faire en sorte que Son Excellence ne soit pas réélu dès le 1er tour», a-t-elle-lancé. Et pour ce faire, elle compte sur son mouvement dénommé Jappo ak Assome. «A l’état actuel du développement du Sénégal, il serait inconcevable d’avoir un nouveau Président parce qu’il va y avoir déjà une rupture. Et ce nouveau Président va nous faire perdre encore 5 ans alors que nous avons besoin de suivre la dynamique. Il y a beaucoup de projets qui sont en cours et nous avons besoin de les terminer pour permettre au Sénégal d’avoir un autre niveau de développement», estime Mme Diatta.
Le mouvement promet d’investir le terrain à la rencontre des populations afin de vulgariser les réalisations du président de la République. Avec cette stratégie planifiée, assure-t-elle, «nous ne nous contentons pas seulement de lister les réalisations, mais nous essayons aussi d’expliquer aux populations l’impact économique de ces réalisations». D’ailleurs, au cours des échanges avec les journalistes, la présidente de Jappo ak Assome, native du Sud du pays, a magnifié le bilan de son mentor en Casamance. Elle a salué l’impact positif du dragage du fleuve sur le quotidien des populations, les pistes rurales, la construction en cours du pont de Farafégné entre le Sénégal et la Gambie.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here