PARTAGER
Mame ousmane diop.

La réouverture des lieux de culte, la reprise des cours pour les classes d’examen le 2 juin, l’autorisation de rapatriement des décédés du Covid-19, entre autres, constituent des «mesures salvatrices». C’est le point de vue de la plateforme «Convictions républicaines», un mouvement de soutien au président de la République.

Les soutiens à l’endroit du chef de l’Etat après les attaques se multiplient. Parmi eux, il y a la plateforme Convictions républicaines qui se définit comme «un cadre de réflexion, d’échange et d’actions». Dans un communiqué, cette structure approuve «sans réserve la pertinence des mesures présidentielles salvatrices, reposant sur une analyse lucide des réalités socio-économiques, culturelles et scientifiques». Il s’agit, entre autres, de l’assouplissement des mesures de l’Etat d’urgence, notamment la réouverture des lieux de culte, la reprise des cours pour les classes d’examen le 2 juin, l’autorisation de rapatriement des décédés du Covid-19. Convictions républicaines, dirigé par Mame Ousmane Diop, se dit persuadé que les mesures présidentielles permettent la conciliation entre le renforcement de la lutte contre la pandémie liée au Covid-19 et la reprise des activités économiques de notre pays. «Appren­dre à vivre avec le virus, accroître la résilience pour trouver l’énergie nécessaire afin de gagner la bataille sanitaire, respecter les gestes barrières nous semble être des recommandations fortes pour vaincre le péril sanitaire sous toutes ses formes. L’allègement des mesures draconiennes sur la mobilité des personnes et la réouverture des lieux de culte et des marchés hebdomadaires nous confortent de la pertinence desdites mesures», estiment M. Diop et ses camarades.
Convictions républicaines appelle les Sénégalais à engager la bataille contre la pandémie. Selon les animateurs du mouvement, la réussite de la stratégie globale de sortie de crise, «pensée et élaborée» par le Président Macky Sall avec le concours des différents experts réputés dans tous les domaines, nécessite «le sens du civisme, du patriotisme et de la responsabilité individuelle et collective de nos concitoyens dans sa mise en œuvre concrète».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here