PARTAGER

Les 500 mille emplois promis par le Président Sall durant son mandat vont être dépassés. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le ministre du Travail, du dialogue social, des organisations professionnelles et des relations avec les institutions lors de l’atelier de partage du rapport des statistiques du travail 2016. Selon Mansour Sy, avec 336 mille 544 contrats enregistrés de 2012 à 2016, «on est en avance par rapport à cet engagement».

336 mille 554 contrats de travail enregistrés de 2012 à 2016. C’est le chiffre donné hier par le ministre du Travail, du dialogue social et des relations avec les institutions lors de l’atelier de partage du rapport des statistiques du travail de 2016. Selon M. Mansour Sy, ces chiffres montrent non seulement le dynamisme du secteur privé, mais aussi qu’on est «en avance par rapport à l’engagement du président de la République pour la création de 500 mille emplois». Se félicitant de ce chiffre, le ministre du Travail insiste sur le fait que ce sont les emplois créés dans les secteurs privé, public, maritime et ayant été déclarés et arrêtés au 31 décembre 2016 qui ont atteint 336 mille 554. Faisant allusion au mandat du chef de l’Etat et à son engagement de créer 500 mille emplois durant cette période, M. Sy soutient que cet objectif sera dépassé.
Livrant les clés de ce bond dans le secteur, le ministre du Travail informe que plus de 244 mille contrats viennent du secteur privé. Et M. Sy d’ajouter : «A côté de ce dynamisme, il y a les initiatives de l’Etat depuis 2012 comme le recrutement dans la fonction publique (…) Il y a aussi les emplois créés dans le secteur maritime, c’est cela qui fait les 336 mille 554.» Poursuivant ses explications, le ministre souligne que les emplois répertoriés dans le document sont ceux prévus par le Code du travail, c’est-à-dire les Contrats à durée déterminée (Cdd), les Contrats à durée indéterminée (Cdi), les Contrats saisonniers. Dans la même veine, M. Sy estime que «la situation de l’emploi a changé et de nouvelles perspectives sont offertes à la jeunesse ». «Si à ce type d’emploi on est à ce niveau, avec les emplois essentiels dans le secteur agricole communautaire, de l’agriculteur, les jeunes qui ont été accompagnés pour financer leurs projets, je pense qu’on dépassera cet objectif», a-t-il soutenu.

7 465 nouveaux emplois en 2016
Concernant le rapport des statistiques du travail de 2016, il faut noter que «1 751 déclarations d’établissement ont été reçues dont 1 472 ouvertures, 263 établissements fermés et 16 établissements ayant subi des modifications». D’après le ministre du Travail, «en termes d’emplois générés, il a été comptabilisé 7 465 nouveaux emplois. 55 mille 427 contrats ont été visés par les Inspections du travail et de la sécurité sociale avec 41 mille 845 pour les hommes et 13 mille 582 pour les femmes». «2 607 établissements ont été contrôlés en 2016 contre 1 931 en 2015, soit une hausse de 35%. 6 milliards 399 millions 411 mille 605 francs Cfa ont été versés par les employeurs à 1 021 travailleurs dans le cadre des ruptures de contrat à l’amiable encadrées par les Inspections du travail et de la sécurité sociale», a-t-on fait savoir.
  dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here