PARTAGER

Initier les jeunes aux techniques de recherche d’emplois et de développement personnel afin de les aider à mieux intégrer l’entreprise et à renforcer leur employabilité, tel est entre autres l’objectif de l’atelier training que le Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds) a tenu ce lundi. Organisé chaque année en prélude au Forum du 1er emploi (qui se tient cette année, les 8 et 9 janvier prochain au King Fahd Palace), l’atelier est, aux yeux du président du Meds, un «évènement majeur» dans la mesure où il permet aux jeunes demandeurs d’emplois d’acquérir les connaissances et techniques nécessaires à la recherche d’emplois. «Cet atelier training est d’une importance capitale en ce sens qu’il vous prépare, vous les jeunes en quête du premier emploi, à avoir les aptitudes et attitudes pour valoriser vos compétences face aux chefs d’entreprise qui sont à la recherche de ressources humaines de qualité», a déclaré Mbagnick Diop, président du Meds, à l’ouverture de cet atelier. Dans un contexte marqué par une demande d’emploi fortement supérieure à l’offre, il a noté qu’il est opportun pour les jeunes diplômés en quête d’une première expérience professionnelle et qui ont répondu à l’appel d’être outillés et initiés aux techniques de rédaction de Cv et de lettre de motivation, et de savoir comment gérer le stress, comment réussir un entretien d’embauche, comment avoir confiance en soi… «La jeunesse est un grenier de créativité et un silo de ressources humaines, l’emploi est pour elle à la fois une aspiration légitime et un droit fondamental», a fait savoir Mbagnick Diop
Sur cette question de l’emploi, Abdoulaye Diop, ministre de l’Emploi, de l’insertion professionnelle et de l’intensification de la main-d’œuvre, qui a présidé l’ouverture de cet atelier, a salué les efforts du président de la République et félicité les organisateurs de l’atelier training. «Il y a une batterie de mesures qui ont été prises par le Président et son gouvernement pour inciter les investissements, permettre la création des entreprises…», a-t-il dit, rappelant les initiatives du gouvernement pour lutter contre le chômage des jeunes.
Selon le ministre, le défi majeur reste sans doute le chômage des jeunes. «Le marché de l’emploi devient de plus en plus exigeant et beaucoup de jeunes peinent à s’y adapter (…). Le chômage a fini de constituer un vrai enjeu de société», a-t-il fait remarquer, exhortant les jeunes à investir la campagne pour mieux s’en sortir. «Nos campagnes, plus que nos villes, offrent de réelles possibilités d’emploi et d’intégration professionnelle», a encore noté Abdoulaye Diop
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here