PARTAGER

Le contrat d’exploitation du minerai de fer de la Falémé, attribué aux Turcs de Tosyali, que compte signer le Sénégal n’enchante pas Pierre Goudiaby Atépa. Le candidat déclaré à la Présidentielle du 24 février 2019, qui recevait mercredi Me Mame Adama Guèye à son domicile, «a mis en garde le président de la République contre toute éventuelle signature du contrat d’exploitation du minerai de fer de la Falémé». Selon lui, «Macky Sall ne doit et ne peut pas signer un tel contrat». Dans un communiqué, le président du mouvement Sénégal-rek s’est livré à des révélations. «Nous avons une réserve de 750 millions de tonnes de minerais de fer négociée à 60 dollars la tonne. Ce qui fait, sans qu’on y touche, 24 milliards. Mieux, depuis que nous savons que dans 3, 4, 5 ans, nous aurons les moyens de transformer nous-mêmes nos minerais, toute la donne change. Au lieu de vendre le minerai à 60 dollars, on vendrait le fer à 600 dollars la tonne. Si on prend une partie pour faire de l’inox, on peut le vendre jusqu’à 2 000 dollars la tonne transformée», a-t-il dit, soulignant que «c’est toute une stratégie à revoir». Atépa est en fait convaincu que le Sénégal a aujourd’hui «les moyens de développer toute la sous-région». Et d’avertir : «C’est une convergence naturelle, car nous n’accepterons pas que les ressources du Sénégal qui ne nous appartiennent pas puissent être bradées.»
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here