PARTAGER

Le Centre africain de développement de l’Athlétisme (Cdaa) est la trouvaille de la Confédération africaine d’athlétisme pour développer la discipline dans le continent. L’ancien champion olympique, Amadou Dia, en est le nouveau directeur. Ce dernier a décliné hier la feuille de route de son centre.

Le vice-champion olympique du 400 m haies aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988, Amadou Dia Bâ, est devenu le directeur du Centre africain de développement de l’athlétisme (Cdaa). Nommé le 1er avril dernier par la Confédération africaine d’athlétisme, le centre est né d’une fusion avec le Centre international d’athlétisme de Dakar (Ciad). Une réforme de la Confédération africaine afin de permettre aux fédérations africaines d’être plus autonomes. Comme principal mission, le Cdaa est chargé de former «des entraîneurs et athlètes africains de haut niveau en sprint et en haies», selon son directeur. «Cette fusion nous permet de former des entraîneurs d’élites pour avoir de très bons athlètes africains de haut niveau. Avec la collaboration de l’Inseps, nous allons avoir pas mal de professeurs qui seront là. Nous voulons avoir la crème de l’athlétisme africain», a détaillé hier Amadou Dia Bâ, lors d’une rencontre avec la presse. Avant de souligner que les meilleurs athlètes sénégalais intégreront le centre pour s’y entraîner. «Nous ne pouvons pas être nommé à la tête d’une structure aussi prestigieuse et ne pas prendre en charge les problèmes de l’athlétisme local», a confié Amadou Dia Ba.
En se basant sur l’expertise d’anciens champions du monde d’athlétisme comme Amy Mbacké Thiam, le nouveau directeur de la Cdaa «espère arriver à ses objectifs que lui a fixés la Confédération africaine d’athlétisme». Le centre contribuera également au développement de l’athlétisme sénégalais qui traverse une période difficile depuis quelques années. «Avec la collaboration de tout un chacun, nous réussirons notre mission. On n’a plus besoin que nos athlètes partent en Europe et aux Etats-Unis. Nos entraîneurs ont la capacité de sortir de grands athlètes», a indiqué Dia Bâ.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here