PARTAGER

Le congrès de la Confédération africaine d’athlétisme (Caa), initialement programmé du 22 au 23 août à Dakar, se tiendra finalement en octobre (2-4), annonce l’instance continentale dans un communiqué. «Après la réunion du Conseil, le 2 octobre, il sera tenu le 3 octobre, un congrès extraordinaire consacré exclusivement à l’adoption des statuts de la Caa», peut-on lire. Le texte ajoute qu’à l’issue de ce congrès extraordinaire, l’Assemblée générale sera con­voquée le 4 octobre 2017 pour un congrès ordinaire. Ces assises de Dakar, qui abrite le siège de la Caa, vont permettre à l’instance continentale de se pencher sur la situation de l’athlétisme africain, rapporte la même source. La Caa est dirigée par le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum qui a pris le relais du Sénégalais Lamine Diack en 2001. L’Afri­que se présente comme un maillon fort de la première discipline olympique, avec le Kenya, l’Ethiopie mais aussi avec l’Afrique du Sud du sprinter Wayde Van Nikierk, double champion du monde et olympique du 400m et future star de l’athlétisme mondial. Le Bots­wana aurait pu être un nouvel épouvantail de l’athlétisme mondial mais la disqualification pour «raisons médicales» de Isaac Makwala pour la finale du 400m des Mondiaux 2017 (4-13 août) qui se poursuivent à Londres, au Royaume-Uni, a privé ce pays d’Afrique australe d’une mé­daille avec cette nouvelle terreur du tour de piste masculin.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here