PARTAGER

Les résultats du Bac ont commencé à sortir hier, et les premières tendances sont, comme d’habitude, catastrophiques. Cela est devenu une effarante banalité, et cela est un drame. Ce pays n’a pas la capacité de s’indigner pour ce qui en vaut vraiment la peine. Nos enfants sont laissés en rade du système scolaire ? Les patents se résignent. Le peu de nouveaux bacheliers trouvent difficilement à s’orienter dans un monde universitaire saturé ? Aucune voix ne s’élèvera pour protester. On préfère passer les après-midi sur la Place de l’Obélisque, à parler de pétrole et de gaz, alors que les hôpitaux manquent même de gaze. C’est cela la voie de l’Emergence !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here