PARTAGER

Samedi, la caravane de la coalition Benno bokk yaakaar, dirigée par Mame Mbaye Niang, a été attaquée à coup de pierres par des jeunes de la Médina. Et sa garde rapprochée avait brandi des machettes. Après l’intervention de la police, les choses sont finalement rentrées dans l’ordre.

Après Grand Yoff vendredi, la caravane de Benno bokk yaakaar a essuyé des jets de pierres samedi, à la Médina, fief de Bamba Fall, tête de liste départementale de Manko taxawu Senegal. En effet, c’est à hauteur de la rue 17 X 20 que des jeunes s’en sont pris au convoi de Mame Mbaye Niang, Seydou Guèye, Souleymane Jules Diop et Cie. L’alerte de l’attaque donnée, les gros bras, plus d’une vingtaine de jeunes qui escortaient le ministre et ses hommes, se sont aussitôt tous armés de machettes rangées dans l’arrière d’un véhicule. Plus de peur que de mal. La police qui s’est interposée entre les deux camps a usé de gaz lacrymogène. «La Médina n’est la chasse gardée de personne. Nous reviendrons ici avant la fin de la campagne électorale», a assené le ministre de la Jeunesse devant une foule acquise à la cause de Packo Jackson Thiam et des leaders apéristes de la Médina.
Du rond-point de la Rts aux allées du Centenaire en passant par l’avenue Blaise Diagne, la rue 6, les orateurs ont défendu le bilan du président de la Républi­que, Macky Sall. «Je demeure convaincu que la Médina a basculé», a dit Mame Mbaye Niang. Il estime qu’au-delà de la commune dirigée par le poulain de Khalifa Sall, «Dakar choisira le camp de la vérité, de l’honneur, mais pas celui des lâches qui ont décidé d’attaquer des citoyens qui battent campagne pour une cause». Sans doute un rappel amer des événements qui se sont produits dans le quartier du maire de Dakar en prison, il y a quelques jours. «Prions pour que les élections se passent en paix. Parce que les instructions que nous avons reçues, c’est de les faire dans la paix. Nous voulons apaiser nos cœurs, parler avec nos concitoyens, leur parler de bilan, de programme, mais ne pas les tromper, ne pas les mentir et ne pas usurper des choses. Je pense que les populations de Médina voteront utiles et voteront Benno bokk yaakaar», a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here