PARTAGER

Liverpool possède une force de frappe incroyable avec sa triplette Salah-Firmino-Mané. Un prétexte pour Francefotball.fr de se pencher sur les statistiques offensives des attaques européennes avant le match ManU-Liverpool de ce samedi.

«Les trois de devant peuvent marquer à chaque match et à n’importe quelle minute.» En une phrase, Emre Can a tout résumé de la situation à Liverpool, après la victoire face à West Ham en Premier League il y a environ deux semaines. Et pas besoin de s’interroger bien longtemps pour savoir de qui l’international allemand parle. Salah, Mané et Firmino, les artificiers de Liverpool, sont en effet plus qu’impressionnants cette saison et portent le club de la Mersey en attaque.
Logiquement, ils possèdent donc une grande responsabilité dans le fait que Liverpool ait dépassé les 100 buts inscrits en une saison. A hauteur de 66 réalisations, soit 64% exactement, toutes compétitions confondues. Une performance pas vraiment à la portée de tout le monde, surtout lorsque cette barre symbolique est dépassée dès la… fin février.
La triplette fait d’ailleurs le job malgré le départ de Coutinho cet hiver. Lors de ce fameux huitième de finale aller au Portugal contre Porto, le trio Salah-Firmino-Mané a d’ailleurs fait des ravages. Firmino a marqué, Salah nous a gratifiés d’un petit exploit personnel et Mané y est allé de son coup du chapeau. Le départ de Coutinho pour Barcelone est aussi à relativiser en termes statistiques. Seuls 8% des buts inscrits par un des trois attaquants en Premier League n’ont été rendus possible par une passe du Brésilien. Soit beaucoup moins que le pourcentage de passes décisives d’un membre du trio (près de 30%) pour un de ses compères d’attaque.

La BBC en retrait, la MCN un peu devant
Référence depuis plusieurs années dans la hiérarchie des trios d’attaque, la BBC fait grise mine cette saison, même si le terme peut paraître fort. A cause de la saison mitigée de Benzema, d’une longue absence de Bale ou des problèmes de réalisme de Ronaldo au début du championnat, le trio vedette de la Maison Blanche fait moins bien que les saisons précédentes. Le Real a certes marqué 108 buts, mais la BBC n’a inscrit que 45% des buts de son équipe, toutes compétitions confondues.
S’il y a bien un seul trio qui rivalise avec celui de Liverpool en termes statistiques depuis le début de saison, c’est bien la MCN parisienne. Avec Mbappé (16 buts), Cavani (33 buts) et Neymar (29 buts), le trident offensif du club de la capitale totalise déjà 78 buts sur les 141 inscrits par Paris, toutes compétitions confondues.
La MCN est d’ailleurs devant en termes de buts inscrits (141 contre 105), mais le trio de Liverpool porte plus son club que les Parisiens, avec 65% des buts inscrits soit par Salah, Firmino ou Mané.
Désireux d’accrocher la place de dauphin en Angleterre, Liverpool est d’ailleurs toujours en lice en Ligue des champions. Les chiffres sont donc parfois trompeurs, mais le trio de Liverpool est clairement un des trois meilleurs du continent cette saison.
Avec Francefootball.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here