PARTAGER

En marge de sa caravane tenue hier matin à Diourbel, Ousmane Sonko est revenu sur l’agression qui s’est produite à son domicile familial à Ziguinchor. Le leader du Pastef a déclaré : «C’est aujourd’hui que le Tribunal de Ziguinchor s’est prononcé sur le recours juridictionnel suite à l’agression dont ont été victimes certains de nos militants et notre propre domicile familial. Des gendarmes avaient fait une intrusion pour réclamer les fiches de parrainage de notre candidature, et nous avions intenté un procès et le Tribunal a délibéré ce matin pour condamner ce gendarme coupable d’abus d’autorité, à trois mois de prison avec sursis.»
Le candidat de la coalition Sonko Président a salué la décision du juge du Tribunal de grande instance de Ziguinchor qui, selon lui, a pris son courage à deux mains pour dire le droit et condamner le gendarme Nicolas Mendy à trois mois de prison avec sursis pour abus d’autorité. Cette décision du juge, dit-il, est d’autant plus importante pour attester par la même occasion qu’ils disent la vérité aux Sénégalais par rapport à ces agressions. «Nous faisons confiance à la justice d’un côté et nous prendrons les dispositions qu’il faut», a-t-il dit.
Correspondante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here