PARTAGER

L’attaque des patriotes survenue le lundi 4 février est un geste “lâche” selon les patriotes qui annonce une plainte. Dans un communiqué signé par la cellule de campagne de Sonko 2019, on lit que c’est «une attaque de nervis armés d’armes blanches, supposés appartenir à la coalition BBY (Benno Bokk Yaakaar) à hauteur du quartier de Pikine. Cette agression a fait plusieurs blessés dont certains dans un état grave ». Par conséquent, les patriotes “invitent les autorités à prendre, sans délais, les mesures idoines pour mettre un terme, par tous les moyens, à de tels actes qui sont de nature à installer la violence dans la campagne ».

ils ont aussi tenu à rappeler que leur «candidat est déjà largement dans les cœurs et les esprits des sénégalais. Ni la violence ni l’intimidation ne pourront retenir la vague déferlante de ces milliers de sénégalaises et de sénégalais qui ont pris la ferme décision de suivre le Président Ousmane Sonko et de le porter à la tête du Sénégal au soir du 24 février 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here