PARTAGER

La Convergence des jeunesses républicaines de Podor  déplore  avec la dernière énergie «les attaques injustifiées dont font l’objet leur  camarades Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du budget et Cheikh Oumar Anne, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation». Unissant leurs forces, les jeunes de l’Apr de Podor considèrent que «ces attaques ne sont que l’œuvre de quelques larbins politiquement incultes».
Profitant d’une conférence de presse à Dakar, le coordonnateur de la Convergence des jeunesses républicaines de Podor, Moussa Sarr, a haussé le ton. «S’ils continuent, nous allons dénoncer ceux qui sont derrière ces attaques. Nous n’allons pas pour le moment citer de nom, mais nous savons que ceux qui sont derrière ces attaques sont de l’Apr et de l’opposition», s’est indigné le patron de la Convergence des jeunesses républicaines de Podor.
Les jeunes de Podor ont tenu à se glorifier du fait que Dr Anne a su mettre de l’ordre et instaurer un climat de paix au sein des universités. Et les chantiers qui dépendent de son ministère ont atteint un état d’avancement considérable. «Tout ceci pour dire que Dr Anne est en train d’obtenir d’excellents résultats à son poste».
Un bilan «élogieux», concrétisé par les deux visites du président de la République à l’Université, selon ces derniers qui saluent les bons résultats de Abdoulaye Daouda Diallo à la tête de son ministère.
S’en prenant à ses détracteurs qui, selon eux, «véhiculent de fausses informations sur la santé de l’économie sénégalaise», la Convergence des jeunesses républicaines de Podor s’est félicitée que «les salaires continuent d’être payés à temps et l’Etat honore tous ses engagements financiers. Nous pouvons donc dire que les finances publiques se portent bien». Ayant participé à l’éclatante victoire du Président Macky Sall, selon eux, les jeunes de Podor estiment que leurs leaders n’ont récolté que le fruit des efforts consentis pour être nommés de nouveau dans le gouvernement au sortir de la réélection du chef de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here