PARTAGER

Les jeunes de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) entendent appliquer à Barthé­lémy Dias la loi du talion. En marge de de l’installation de leur coordination nationale que dirige désormais Zator Mbaye, ils ont répondu au député proche de Khalifa Sall qui a défié le Premier ministre et le président de l’As­semblée nationale jeudi, lors de la session des Questions d’actualité. «Nous serons in­transi­­geants quant au respect de nos institutions. Nous ne permettrons plus à qui que ce soit d’offenser nos leaders ou nos institutions», avertit le jeune de l’Afp. M. Mbaye qualifie le «comportement» du maire de Mermoz-Sacré cœur d’«irresponsable» et d’«in­digne d’un député du peuple».
Abondant dans le même sens, le Socialiste Mame Bounama Sall, a condamné fermement l’attitude de Barth qui, selon lui, «sème la zizanie pour tromper la conscience des masses». Le secrétaire général des jeunesses socialistes voit en Dias-fils un «mercenaire politique qui n’agit qu’au gré de ses intérêts». Il dit : «En 2012, c’est le même discours qu’il avait tenu contre Khalifa Sall et aujourd’hui, il tient le même discours contre Tanor Dieng.» La coordonnatrice des jeunes de l’Apr Therèse Faye Diouf, elle, rappelle à Bar­thélémy Dias que «la politique n’est pas l’insulte ni le manque de respect à l’égard des autres».
A la veille du cinquième anniversaire de l’alternance du 25 mars 2012, ces jeunes de la majorité ont salué les «efforts consentis» par le chef de l’Etat pour «son ambition de mettre le Sénégal sur la rampe de l’émergence».
bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here