PARTAGER

Son élection avait fait beaucoup mal au Sénégal et à Abdoulaye Bathily, candidat à la présidence de de la commission de l’Union africaine en janvier dernier. Moussa Faki Mahamat ne viendra pas au Sénégal pour présenter sa feuille de route dans le secteur éducatif. Attendu hier dans le cadre de la Triennale de l’Adea, l’ancien chef de la diplomatie tchadienne, pourtant annoncé dans le programme, va briller par son absence. En fait, il effectuait sa prise de fonction à la tête de la commission de l’Ua en remplacement de la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma à Addis-Abeba. Le Tchadien commence ainsi une nouvelle vie en Ethiopie.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here