PARTAGER

Philip Chiyangwa joint l’acte à la parole. Après avoir dénoncé lors d’une conférence de presse l’attribution des Can 2019, 2021 et 2013 respectivement au Cameroun, à la Côte d’Ivoire et à la Guinée, le président du Cosafa (Conseil des Fédérations de football d’Afrique australe) a écrit à Ahmad, le président de la Caf. «Il est inconcevable que 5 tournois d’affilée soient organisés dans une seule région du continent. Cela démontre l’inégal intérêt que la Caf porte à ses membres. C’est pour cela que le Cosafa demande qu’un nouveau et transparent processus soit effectué pour l’attribution des Can 2019, 2021 et 2023», peut-on lire dans la note. Le président de la Fédération zimbabwéenne de football est également revenu sur le retrait de la Can U17 à Madagascar : «Nous venons exprimer notre mécontentement sur la manière dont ce retrait a été effectué et qui n’était pas lié au football. De notre point de vue, si retrait devait y avoir, l’organisation de ce tournoi devait revenir à un membre du Cosafa surtout que le Gabon venait d’abriter la Can sénior 2017.»
Chiyangwa poursuit et indique que de nombreux pays du Cosafa sont prêts à accueillir des compétitions africaines et que prochainement, les choses devront être faites de manière différente: «C’est notre continent, notre Afrique et nous avons le droit de poser des questions quand nous nous sentirons lésés par certaines décisions.» La Guinée, par la voix du président de la fédération, Antonio Souare, a répondu à Chiyangwa sur la question de la Can 2023.
Africa Top Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here