PARTAGER

Quelques années après le sacre de la France en Russie en 2018 et concernant l’organisation du mondial 2022 au Qatar, les doutes sur les conditions d’attribution des deux événements ont refait surface ce lundi soir. Le ministère américain de la Justice a accusé la Russie et le Qatar d’avoir acheté les votes de certains officiels de la Fifa.
Jack Warner, président de la Concacaf et vice-président de la Fifa à l’époque des faits, en 2010, est accusé d’avoir reçu 5 millions de dollars de la Russie pour le Mondial 2018. L’ex-président de la Fédération brésilienne, Ricardo Teixeira, est lui accusé d’avoir touché des pots-de-vin pour favoriser l’attribution du Mondial 2022 au Qatar. A noter que les Etats-Unis étaient candidats à l’organisation de ces deux coupes du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here