PARTAGER

La tristesse étreint la région de Matam qui n’a pas été épargnée par les fortes précipitations des derniers jours. Des routes coupées, des maisons inondées et même des pertes en vies humaines ont été enregistrées. Au moins quatre morts ont été recensés dans la région dont deux à Ranérou, un bébé d’environ 1 an dans le département de Kanel et un enfant de 4 ans habitant au village de Sinthiou Mogo.
Pendant ce temps, on signale que dans la région de Matam, le fleuve Sénégal est à quelques centimètres de la côte d’alerte. Avec les prévisions météorologiques, le pic risque d’être atteint dans les prochains jours avec les risques de crue du fleuve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here