PARTAGER

Boubacar Camara, ex-allié de Ousmane Sonko, a été reçu par Macky Sall le 11 octobre dernier. La révélation a été faite par le journaliste Adama Gaye, qui relève la coïncidence entre cette audience et le départ du parti de l’ex-Dg des Douanes de la coalition Jotna le vendredi. Boubacar Camara confirme l’audience, mais précise que l’entretien ne portait pas sur des sujets politiques.

C’est depuis Le Caire que le journaliste Adama Gaye a révélé l’existence d’une audience accordée à Boubacar Camara par le Président Macky Sall. «Mes radars (sources de très haut niveau), ne ratant rien, ont capté depuis ma tour du Caire une audience intervenue il y a peu entre toi, Boubacar Ca­mara, et Macky Sall. Au cours de laquelle il t’a informé de l’espionnage dont il a été victime de la part du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, qu’il vient, pour cette raison, de limoger», a écrit le journaliste consultant samedi sur sa page Facebook. Le Parti de la construction et de la solidarité (Pcs/Jengu tabax), dirigé par M. Camara (superviseur général de campagne de la coalition Jotna), a décidé vendredi de quitter ladite coalition. «Mon ami, ne me dis pas que ton retrait de la coalition Sonko est dû à cette audience. Ta décision de devenir un opposant responsable et cohérent est-elle le fruit de ce qui ressemble à la morsure d’un appât tendu par qui on sait ?», s’est interrogé Adama Gaye.

Boubacar Camara : «L’audience a eu lieu, mais aucune proposition de rejoindre un gouvernement»
Sur le même réseau social, Boubacar Camara a confirmé l’existence de l’audience entre lui et Macky Sall. «Il (Adama Gaye) revient aujourd’hui pour semer le doute sur notre décision de bâtir notre propre coalition Tabax en quittant Jotna. Il donne l’impression de découvrir un secret : une audience avec le Président Macky Sall. C’était le 11 octobre 2020», révèle l’ancien secrétaire général du ministère de l’Energie, de la coopération internationale, de l’aménagement du territoire, des trans­ports aériens et des infrastructures sous Karim Wade. Selon l’ancien Dg des Douanes, la rencontre a (effectivement) eu lieu «sur la demande du président de la République, et en présence d’un chef d’une entreprise étrangère et d’un ami de ce dernier qui est proche du Président». Le Bureau politique du Pcs/Jengu tabax, ajoute M. Camara, «réuni spécialement après cette rencontre, a décidé, dans un contexte de rumeurs sur un remaniement gouvernemental imminent, de ne pas communiquer immédiatement sur le sujet pour éviter d’entretenir une confusion et des spéculations inutiles». Boubacar Camara de jurer : «Aucune proposition de rejoindre un gouvernement ne nous a été faite. Cela n’aurait d’ailleurs aucun sens au vu de nos discussions. En effet, nous avons échangé sur sa vision et son programme qu’il défend, sur les rectifications et réformes que nous préconisons.» Avant cette audience avec Macky Sall, Boubacar Camara dit avoir informé son parti et ses alliés de la coalition Jotna.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here