PARTAGER

«Le ministère de l’Eau et de l’assainissement s’est conformé de manière assez satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics», ont noté les auditeurs mandatés par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) pour évaluer la gestion 2018 de ce département que dirigeait M. Mansour Faye.
Néanmoins, d’énormes irrégularités ont été relevées dans la passation de certains marchés. Le marché relatif à l’organisation d’un atelier pour l’élaboration d’un guide en rédaction administration pour un montant de 10 millions de francs Cfa en est un. Le cabinet d’audit indique dans son rapport que les offres mises à sa disposition «sont constituées de factures pro forma qui ne sont pas datées». «Nous n’avons ainsi aucun moyen d’apprécier le respect du délai de dépôt des offres. Aussi ces offres concernent les mêmes fournisseurs consultés lors de l’organisation d’un autre atelier au courant de l’année. Pour l’un des fournisseurs consultés (Pyramid SuarL), la même offre déposée lors de cet atelier a été mise à notre disposition. Une offre différente a été inscrite dans le rapport d’évaluation», dénoncent les auditeurs. Pis soulignent-ils, «les termes de l’offre ont été modifiés dans la facture définitive en l’absence d’avenant. En effet, l’offre faisait état d’une participation de 48 personnes à l’atelier alors que 24 ont émargé sur la feuille de présence. D’autres éléments ont été rajoutés à l’offre facturée et payée et le nombre de participants ramené à 30 personnes». Cela, d’après les experts, «constitue une faute passible de sanctions pénales et disciplinaires comme c’est indiqué dans les articles 146 et 147 du Cmp».
Comme autres zones d’ombre, le cabinet note que «l’atelier s’est tenu le 11 avril 2018 (date feuilles de présence) alors que le contrat est daté du 16/08/2018 avec un délai d’exécution de 30 jours ouvrables pour un marché attribué le 02/05/2018. Un devis daté du 22/10/2018 fait office de facture définitive». Et mentionnent les auditeurs, «nous n’avons pas eu un compte rendu de cet atelier pour apprécier l’effectivité de sa tenue».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here