PARTAGER

Le fichier électoral dont dispose le Sénégal est «cohérent et de bonne qualité», quoique «perfectible», assurent quatre experts électoraux commis par l’Union européenne (Ue) pour son audit. «Il est tout à fait utilisable pour aller de l’avant et mener vers les prochaines élections», a indiqué l’expert électoral franco-haïtien, Fabien Marie, vendredi à Dakar, au cours d’une conférence de presse. «Nous avons remarqué le souci constant et présent de délivrer une liste et une carte électorale de qualité, c’est manifeste à toutes les étapes de la chaîne observée tout au long de cet audit», a fait valoir M. Marie qui est aussi expert en biométrie. Les experts de l’Ue disent avoir «également constaté un nombre de points impressionnants de contrôle et de vérification qui amènent l’électeur à figurer sur la carte».

Marge d’erreurs de 1,2 à 1,9%
Ils ont toutefois signalé des erreurs comprises dans une marge de «1,2 à 1,9 %» concernant une centaine de milliers de Sénégalais, relativement à «des noms qui manquent, des données pas complètes ou des inversions». «Ces erreurs peuvent être traitées et corrigées pour arriver à un taux beaucoup plus faible», recommandent ces experts, dont l’Italien Pierre Weiss, chef de mission de l’Ue. Il y a aussi le Togolais Alfa Pama, spécialisé en analyse data, et l’Ivoirien Séraphin Kouaho, spécialisé en base de données. Selon Fabien Marie, «toutes les craintes des différentes parties du processus électoral sont dissipées puisqu’il y a eu une restitution des conclusions de l’audit avec les représentants des partis politiques». Des recommandations ont été mentionnées et précisées dans le rapport final portant sur un fichier de plus de six millions d’électeurs (6 millions 249 mille 251 électeurs), lesquelles concernent notamment la mise en place d’un comité de pilotage, un comité technique et un autre chargé de la mise en œuvre des avis figurant dans ledit rapport.

Le rapport final remis aux autorités le 26 février
Suite à une demande de la classe politique sénégalaise, un appel à candidatures d’experts a été lancé le 22 décembre dernier et qui a conduit à la désignation d’experts électoraux afin d’examiner le fichier électoral. Des termes de référence ont été élaborés pour répondre aux objectifs généraux et spécifiques. Le profil de quatre experts internationaux a été retenu pour la conduite de cet audit qui s’est déroulé du 15 janvier au 13 février 2018 et dont le rapport final sera remis aux autorités sénégalaises le 26 février prochain. Cette mission de l’Union européenne a été financée par la République d’Allemagne à hauteur de quelque 800 millions de F Cfa, soit 1,5 million d’euros.
Avec Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here