PARTAGER

Le ballet des personnalités politiques devant le juge d’instruction dans le cadre de l’affaire Petro-Tim se poursuit. Hier, c’était au tour de Samuel Sarr, Socé Ndiaye, et autres. Souleymane Ndéné Ndiaye a été le grand absent de la quatrième journée d’audition. Joint par téléphone, l’ancien Premier ministre sous Wade a fait savoir qu’il a le droit de ne pas déférer à la convocation de l’autorité judiciaire, qu’il s’agisse d’un Doyen des juges ou de qui que ce soit si la convocation n’a pas d’objet. Selon lui, le Doyen des juges n’a pas respecté la loi. «Je suis un ancien Premier ministre et un avocat. J’ai reçu, via mon secrétariat, une convocation sans objet. Raison pour laquelle, je ne peux pas y répondre», dit-il. A la question de savoir pourquoi il a alors répondu  à la convocation des enquêteurs de la Division des investigations criminelles, il s’explique : «J’ai répondu à cette convocation car les enquêteurs de la Dic ont été courtois. Avant le jour-j, ils m’ont rappelé pour la convocation avant de s’excuser du dérangement.»
Samuel Sarr, lui, a déféré à sa convocation. A sa sortie, il déclare : « J’étais dans le bureau du Doyen des juges pour l’affaire Petro-tim. Comme c’est un dossier en instruction, je ne peux pas en dire plus. Par contre, je peux affirmer que ceux qui savent ne parlent pas beaucoup comme moi et ceux qui ne savent rien sur cette affaire, polluent les médias.» L’ancien ministre de l’Energie sous le régime libéral dit avoir bon espoir que ce dossier aboutira à quelque chose.
A son tour, Socé Ndiaye a informé hier avoir déposé une plainte contre la Bbc. Selon lui, la chaîne anglaise a utilisé dans son documentaire des images qu’il a tournées sans son autorisation. «Par l’entremise de mon avocat, j’ai envoyé une mise en demeure et un courrier adressé au médiateur interne de la Bbc. Malheureusement, on n’a pas eu de réponse. Par la suite, je suis parti à la Dic dans le cadre de l’appel à témoins lancé par le procureur de la République pour y déposer une assignation à responsabilité. C’est dans ce cadre que j’ai été convoqué par le Doyen des juges», a-t-il expliqué à sa sortie du bureau du magistrat instructeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here