PARTAGER

De jour en jour, le coronavirus gagne du terrain au Sénégal avec le nombre de cas qui ne cesse d’augmenter. Les mesures prises par les autorités pour ralentir la courbe des contaminations n’ont pas encore porté leurs fruits. La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si le pays ne va pas vers un confinement total avec toutes les difficultés que cela pourrait engendrer.

A Sénégal, s’achemine-t-on vers un confinement total ? En tout cas, la situation concernant la pandémie du coronavirus devient préoccupante. Malgré les mesures prises par les autorités d’interdire les rassemblements, d’instaurer le couvre-feu, de fermer toutes les frontières ou d’appliquer la restriction dans les moyens de transport urbain et interurbain, le nombre de personnes atteintes du Covid-19 ne cesse d’augmenter. La situation est d’autant plus grave que pour la première fois depuis l’enregistrement du premier cas au Sénégal, le 2 mars dernier, le nombre de nouveaux cas était hier de 20. Pour la première fois aussi, les autorités sanitaires ont parlé de deux cas graves dont l’un est sous assistance respiratoire.
Dans sa communication d’hier, le Dr Abdoulaye Bousso a fait savoir qu’il fallait s’y attendre. «Nous avons dit dans nos précédentes communications que ce sont des cas qui sont prévisibles avec l’augmentation du nombre de cas», a-t-il déclaré. La situation est d’autant plus préoccupante qu’il y a aussi «la transmission communautaire» considérée comme une «bombe».
Dans un entretien accordé à Rfi ce dimanche, le Pr Moussa Seydi avait dit que la «transmission communautaire peut nous mener vers n’importe quelle situation». Le chef du Service des maladies infectieuses du Centre hospitalier national de Fann avait ainsi alerté sur la gravité de la situation avec l’augmentation des cas. Sur la Rts, appelant les gens à rester chez eux, il avait déclaré : «Si le chiffre de 100 cas atteints au Sénégal ne vous fait pas peur, vous n’avez pas compris le risque qui nous guette. Les cas commencent à être trop nombreux. Et si ça continue, nous ne pourrons pas gérer la situation.» Très au fait de la situation que traverse le Sénégal, le Pr Seydi ne cache pas la possibilité pour le Sénégal d’aller vers un confinement total, vu la courbe ascendante que prend le nombre de cas de coronavirus.
Reconnaissant sur Rfi qu’à «l’heure actuelle il n’y a pas eu une recommandation unanime pour demander un confinement total compte tenu de notre mode de vie», le médecin soutient toutefois qu’il «est presque certain que, tôt ou tard, nous irons vers cela».
Le nombre de cas enregistrés ces derniers jours serait-il en train de confirmer sa prédiction ? Seulement au Sénégal, depuis le début de la pandémie, les gens s’interrogent sur la faisabilité d’un confinement total et ses conséquences. Pr Moussa Seydi, lui-même, reconnaît cette difficulté. A l’en croire, «les gens vivent au jour le jour. La plupart sont dans un état assez précaire».
Tout comme lui, une bonne partie de l’opinion soutient qu’il y a plusieurs aspects à prendre en compte avant de prendre une telle mesure. Cette équation ne se pose pas seulement au Sénégal. Dans les autres pays africains aussi, c’est le même problème qui est souligné. En Afrique du Sud, le confinement a été décidé, de même qu’au Nigeria où il est total à Abuja et à Lagos. Dans tous les cas, le respect strict de ces mesures par les populations se pose, compte tenu de l’économie informelle de nos pays. Le Sénégal va-t-il rejoindre le cercle des pays africains ayant opté pour le confinement total ? L’évolution de la situation nous édifiera.

1 COMMENTAIRE

  1. Les mesures de confinement totale doivent être appliquées de Dakar à Thies. Comme ça le gouvernement peut faire face à cette maladie. Car les autres régions sont moins menacées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here